Sélectionner une page

C’est une longue histoire. Toute petite déjà, j’aimais les livres. Avant même de savoir lire. De jolis livres d’images avec des pages imprimées sur du papier glacé. J’adorais les tourner, ces pages, sentir leur douce texture sous mes doigts, respirer leur odeur particulière.

Et puis j’ai appris à lire. Comme la plupart des gens, à l’école primaire. Ca a été pour moi l’ouverture à d’autres mondes, imaginaires ou réels.

J’ai lu mon premier livre de la collection « bibliothèque rose » à six ans. Il faisait une centaine de pages. Aujourd’hui je trouve que c’est peu, mais à l’époque, j’en étais très fière. Cent pages, pour la petite fille que j’étais, c’était beaucoup !

J’ai continué avec les livres de la bibliothèque de l’école,

Puis avec des bandes dessinées et d’autres livres que ma mamie m’achetait quand on allait faire les courses au supermarché.

Je lisais surtout pour le plaisir, pour me détendre.

Puis vint le temps où j’ai commencé à travailler, à gagner mon propre argent. Un vrai bonheur pour moi, je pouvais enfin m’acheter moi-même mes propres livres.

Le samedi, j’allais flâner dans les librairies et les rayons de la fnac pour choisir avec quel livre je repartirais ce jour-là. Ou plutôt quels livres, lol! Car j’en achetais toujours plusieurs à chacune de mes virées. Des romans, des livres-documentaires, des livres de développement personnel, …

Le livre a ceci d’extraordinaire qu’il peut avoir plusieurs fonctions. Il peut permettre, entre autre, de se détendre, ou encore d’apprendre, et même de travailler sur soi.

Lire pour le plaisir et pour se détendre : le roman

Vous est-il déjà arrivé de commencer un roman le soir et de ne plus pouvoir en sortir jusqu’à la fin , quitte à passer une nuit blanche à lire ?

Ou de finir une histoire et de se sentir serein en refermant le livre ?

C’est ce que permet le roman en racontant des histoires qui nous emmènent ailleurs.

J’aime lire ce type de livres le soir, avant de me coucher. Pour passer une meilleure nuit, il est en effet très important de s’endormir l’esprit tranquille. Lire un roman me permet de me vider la tête de mes tracasseries de la journée et d’apaiser mon esprit.

Je pense tout particulièrement aux livres feel good qui, comme leur nom l’indique, nous aident à nous sentir bien, en racontant des histoires qui se finissent bien.

J’ai lu récemment la trilogie « La petite boulangerie du bout du monde », « une saison à la petite boulangerie » et « Noël à la petite boulangerie » de Jenny Colgan et je vous la conseille. C’est léger, bien écrit, et on se sent apaisé en refermant chaque livre.

Mais la lecture permet aussi de se cultiver.

Lire pour apprendre : le livre-documentaire

Le livre-documentaire peut être écrit sous forme de roman, mais il a pour but de retracer des faits réels. Le but est d’apprendre avec plaisir par le biais de la lecture.

Je lis surtout ce type de livre dans la journée, ou le matin quand je peux. Mon esprit est alors plus frais et je retiens mieux l’histoire.

Pour ceux qui n’ont pas peur des gros livres, j’ai beaucoup aimé « les rois maudits » de Maurice Druon, qui nous apprend beaucoup de choses sur l’époque du roi Philippe Le Bel. J’ai trouvé l’histoire passionnante.

J’aime également lire les livres de développement personnel. C’est grâce à eux que j’ai commencé à travailler sur moi.

Lire pour progresser : le livre de développement personnel.

Lire ce genre de livre est une bonne façon d’aborder le développement personnel.

D’autant plus qu’il y en a vraiment pour tous les problèmes que l’on peut rencontrer : vaincre sa timidité, parler sans peur en public, pratiquer la pensée positive, l’EFT, la PNL,..

C’est un média peu cher, peu encombrant, et vers lequel on peut revenir quand on a envie.

Ce sont des sortes de coach qui peuvent permettre de travailler sur soi, si on applique les conseils qui y sont donnés et si on fait les exercices qui sont proposés.

Les livres de développement personnel sont nombreux, mais je vous en conseille trois par lesquels vous pouvez commencer.

« La puissance de la pensée positive » de Norman Vincent Peale

« Les quatre accords toltèques » de Don Miguel Ruiz

« Le Miracle Morning » de Hal Elrod

D’une manière générale, le livre est pour moi un compagnon précieux, toujours là, à portée de main, quand j’ai besoin de lui, qu’il soit au format papier (mon préféré), ou sous forme dématérialisée, bien pratique quand on part en voyage et qu’on peut emmener plusieurs livres dans sa liseuse.

Inscrivez-vous à la newsletter et recevez en cadeau l'ebook"10 clés pour être zen au quotidien"

Merci! Votre cadeau arrivera directement dans votre boîte mail!