Sélectionner une page

Pendant des années, j’ai bu du lait et consommé des laitages (produits laitiers au lait de vache) à tous les repas.

Le matin au petit-déjeuner avec un bol de céréales.

Le midi et le soir sous forme de yaourt ou de fromage.

Et j’adorais ça. J’entendais bien certaines personnes de mon entourage dire qu’il fallait éviter le lait, que c’était mauvais pour la santé, mais je les écoutais d’une oreille distraite, sans me sentir vraiment concernée.

Le déclencheur

Un jour, je suis tombée sur une offre promotionnelle : une thérapeute, pour se faire connaître, proposait une séance combinant l’iridologie et la réflexologie plantaire à un prix très intéressant.

L’iridologie permet de prévenir certaines maladies grâce à l’examen des iris. L’iridologue examine l’iris de chaque œil et peut alors donner des indications à son client concernant sa santé actuelle et la façon dont elle peut évoluer si le client garde la même hygiène de vie.

La réflexologie plantaire est basée sur l’idée que chaque organe ou partie du corps correspond à un point sur le pied. Le fait de stimuler, en le massant, un point sur la voûte plantaire peut avoir des effets bénéfiques sur l’organe relié à ce point.

Par exemple, stimuler le point correspondant à l’estomac peut aider à mieux digérer.

Bien évidemment, la réflexologie plantaire, tout comme l’iridologie, ne se substituent pas à la médecine. Elles viennent plutôt en complément.

Pour ma part, je connaissais l’iridologie pour avoir eu une consultation quelques années auparavant, mais je n’avais jamais testé la réflexologie plantaire. J’avais entendu dire que c’était très relaxant, et ça me faisait très envie.

Je profitais donc de l’offre promotionnelle et je pris rendez-vous.

La consultation

La thérapeute, après m’avoir posé quelques questions sur ma santé, me fait asseoir devant un appareil sur lequel je pose ma tête. Elle effectue quelques réglages de cet appareil, semblable à ceux des ophtalmologues, et commence le bilan iridologique. Sur la table à coté d’elle se trouve une feuille de papier au milieu de laquelle sont dessinés 2 iris, qu’elle remplit au fil de l’examen des yeux.

Au bout d’un quart-d’heure, l’examen est terminé et je peux me rasseoir devant le bureau de l’iridologue, afin qu’elle m’explique le bilan. Elle me parle d’acidité dans le corps, de stress et d’ostéoporose.

On passe ensuite à la réflexologie plantaire. Je m’allonge sur un fauteuil confortable. J’allonge mes jambes et la thérapeute, qui s’est assise en face de moi, se saisit de mon pied droit, qu’elle commence à masser. Une demi-heure plus tard, elle passe à mon pied gauche.

Au bout de 2h30, c’est le temps qu’a duré cette séance, entre l’iridologie et la réflexologie, je ressors de son cabinet totalement apaisée, dans un état de bien-être intérieur.

La suite..

J’ai tellement adoré me faire masser les pieds et ressortir dans un état de zénitude absolue que j’ai repris un rendez-vous, cette fois-ci juste pour une séance de réflexologie. A la fin de la consultation, je demandais à la thérapeute comment faire pour éliminer l’acidité en trop dans mon corps. La seule façon, me dit-elle, c’est d’agir sur l’alimentation. Je peux vous proposer une consultation de naturopathie.

J’acceptais, et je pris rendez-vous pour le mois suivant, par curiosité et pour voir ce que cela pourrait m’apporter de positif.

Consultation de naturopathie

Quelques jours avant le rendez-vous, je reçois un questionnaire de 40 questions de la part de la thérapeute. En vue de préparer la séance. J’y réponds, bon gré mal gré, car je n’aime pas trop les questionnaires.
Pendant la séance, la thérapeute me demande de lui décrire ma journée type en matière d’alimentation.

Suite à ça, et aux réponses que j’ai données au questionnaire (j’ai bien fait d’y répondre, finalement) , il en ressort que l’acidité dans mon corps proviendrait d’une trop grande consommation de produits laitiers. La thérapeute me conseille d’arrêter progressivement, en remplaçant les produits au lait de vache par ceux au lait de chèvre et par des laits végétaux.

Le lait, c’est terminé

J’avoue que j’ai bondi quand la naturopathe m’a donné ce conseil. J’ai même cru que je n’y arriverais jamais.

Et pourtant. Il ne m’a pas été si difficile d’exclure le lait de vache de mon alimentation. Les laits végétaux (enrichis en calcium, c’est mieux), d’amande, de noisette, de soja ou encore de coco de même que les fromages au lait de chèvre m’ont été d’une grande aide.

Le résultat ?

Je suis moins stressée et je me sens beaucoup plus sereine. Cerise sur le gâteau, je n’ai plus aucune brûlure d’estomac.

« Les produits laitiers sont nos amis pour la vie » dit le slogan. Pas les miens, ni ceux de mon corps.

Conseil 

Le conseil que je souhaite vous donner, c’est de ne pas me croire sur parole et de tester par vous-même. Si vous buvez beaucoup de lait, remplacez-le pendant un mois ou deux par du lait végétal enrichi en calcium (par exemple lait d’amande, lait de coco) et voyez quels effets ce changement a sur vous.

Vous pourrez ensuite partager votre expérience dans les commentaires ou sur la page FB Zen Au Quotidien afin d’aider d’autres personnes.

Inscrivez-vous à la newsletter et recevez en cadeau l'ebook"10 clés pour être zen au quotidien"

Merci! Votre cadeau arrivera directement dans votre boîte mail!