Sélectionner une page

Il y a peu avait lieu le Black Friday, décrié par les uns, aimé par les autres.
Le Black Fiday, le vendredi noir en français, se déroule le dernier week-end de novembre, du vendredi au dimanche.
Il s’agit de rabais pouvant aller jusqu’à moins 90% sur un nombre limité de produits.

Pourquoi c’est intéressant

Beaucoup de commerçants y participent, que ce soit des commerces de quartier, en ligne, ou des grandes surfaces.
Bien sûr, le but est de vendre. Mais pour les consommateurs, ça peut aussi être l’occasion d’acheter moins cher ses cadeaux quelques semaines à peine avant Noël. N’en déplaise aux opposants à cet événement commercial, le Black Friday peut vous faire faire des économies.

Comment en profiter

Tout d’abord, il s’agit de repérer les articles qui peuvent nous intéresser, soit parce que nous en avons besoin pour nous-mêmes, soit parce que nous voulons faire des cadeaux.
Le jour de l’ouverture du Black Friday, ou pendant le week-end du Black Friday, se rendre sur les sites  ou dans les magasins concernés et effectuer ses achats.

Personnellement, j’ai pu faire tous mes achats de Noël pendant cette période. J’avais déjà repéré quelques articles qui m’avaient été demandés par mes proches pour Noël, mais j’avais tardé à commander, me disant que j’avais le temps. Le vendredi d’ouverture du Black Friday, je suis allée sur les sites en question. Qu’elle ne fut pas ma surprise de voir que non seulement les objets que j’avais repérés étaient en stock, mais qu’en plus, je pouvais bénéficier d’une réduction de 30 % ou plus si je commandais avant la fin du week-end.

J’avoue que ça a été une surprise pour moi, dans la mesure où j’entendais surtout du négatif concernant cet événement : que c’était juste pour faire dépenser de l’argent au consommateur, que les commerçants y perdaient, ..

J’ai effectué mes commandes et j’ai ensuite mené ma petite enquête.

Et là, j’ai remarqué que j’avais économisé de l’argent, mais qu’en plus, les commerçants étaient contents de cet événement parce qu’il boostait leurs ventes, donc leur chiffre d’affaire, et ce malgré les rabais accordés.

Comme quoi, il faut vraiment avoir l’esprit critique et ne pas prendre pour argent comptant tout ce que nous servent les médias.

Depuis, le mois de décembre est arrivé et avec lui, des bons dans les supermarchés pour nous inciter à faire nos courses le dimanche. Personnellement, je fais mes courses en semaine. Mais là encore, je me suis demandée si je n’avais pas intérêt à changer de jour, du moins en ce mois de décembre. C’est ce que j’ai fait.

Et voici mon bilan :

– une réduction sur des courses que j’aurais de toute façon faites en semaine, et que j’aurais payées plus cher ;

– des étudiants embauchés comme caissiers : certains diront que c’est scandaleux, mais ceux que j’ai rencontrés n’avaient pas l’air malheureux, bien au contraire. Ce travail le dimanche leur permettait de gagner un peu d’argent, soit pour arrondir leurs fins de mois, soit pour faire des cadeaux à leurs proches à Noël.

Là encore, les médias mettent surtout l’accent sur le côté négatif du travail le dimanche. Pour ma part, je pense que, comme dans toute situation, il y a du positif et du négatif.

Mon conseil concernant l’usage du Black Friday et autres promotions serait celui de vous écouter. Si vous trouvez plus d’avantages que d’inconvénients à jouer le jeu des commerçants et des grandes surfaces en allant faire vos achats pendant ces jours de promotions, n’hésitez pas à le faire. Vous ferez des économies.

En revanche, si vous voulez manifester votre opposition à la société de consommation, c’est aussi votre droit. C’est votre responsabilité et c’est aussi ok.

La seule chose, c’est d’être en accord avec soi-même, d’agir conformément à ses valeurs.

Je vous souhaite le meilleur.

Inscrivez-vous à la newsletter et recevez en cadeau l'ebook"10 clés pour être zen au quotidien"

Merci! Votre cadeau arrivera directement dans votre boîte mail!